Elle gagne le jackpot avec un seul spin

100 Spins gratuits et jusqu'à 100€

Claim Now!

Elle gagne $100 000 avec un seul spin sur la machine de son ami

On se souvient de nombreuses histoires toutes plus incroyables les unes que les autres autour des vainqueurs de jackpot de casinos. Plus les gains sont importants et les jackpots élevés et plus les histoires sont tendres, heureuses ou parfois déprimantes. Mais on ne peut pas occulter le fait que de remporter des millions d’euros ou de dollars est quelque chose que l’on rêve tous de vivre un jour. Encore faut-il tenter sa chance cependant, en allant jouer dans les casinos terrestres où sur des jeux sur les sites de casinos en ligne comme ceux que nous vous présentons sur notre portail Casinoenligne.ch !

Les casinos ne manquent pas d’histoires insolites

Aujourd’hui, nous nous intéressons à un Casino situé en Floride, qui est à l’origine d’une histoire de gains et de jackpot plutôt loufoque. Cette histoire fait la une des journaux spécialisés dans le jeu depuis ce week-end et nous trouvons intéressant de vous la relayer tout en espérant que vous gardez à l’esprit que tout le monde autour de vous n’est pas forcément cupide et ingrat… Voici donc l’histoire de Jan Flato, un joueur qui a gagné, mais qui n’a pas encaissé ses $100 000 de jackpot au Seminole Hard Rock Casino. La dernière histoire insolite en date se passe donc au Seminole Hard Rock Casino. C’est un établissement de jeux qui se situe donc en Floride. On y retrouve sur place, Jan Flato, un joueur de machine à sous qui s’y détend en s’amusant aux côtés d’une amie, Medvedeva Navarro. Il est intéressant de noter pour l’occasion, qu’il a rencontré cette femme dans une salle pour joueurs high roller au Gulstream Park en 2015.

Présentations faites, revenons à notre histoire

Ces deux amis se trouvent donc devant la fameuse machine à sous progressive Double Top Dollar. Parfois vous prenez certaines décisions que vous regrettez immédiatement, comme prendre un dernier coup au club ou se rabibocher avec une ex-petite amie toxique…Ces décisions peuvent être en effet mauvaises, mais voici une décision encore pire qui sera passée par la tête de Jan à ce moment précis : demander à sa copine Navarro de lancer les rouleaux dont la mise minimale pour décrocher le jackpot est de 50 dollars.

Ce qui devait arriver…arriva…

Tout partait d’un bon geste innocent au départ. Celui de jouer aux machines à sous puis de laisser sa petite amie pousser le bouton de lancement des rouleaux, une fois pour le plaisir…Mais là où la donne a changé, c’est lorsque celle-ci gagne le jackpot au lieu du pauvre Jan Flato, âgé de 66 ans. À peine a-t-elle appuyé sur le bouton de la machine à sous, que les rouleaux s’arrêtent sur les mêmes figurines ! La machine s’emballe alors dans toute sa splendeur, lâchant alarme et lumières de tout feux, et clamant haut et fort que le jackpot de $100 000 est enfin décroché ! On imagine aisément tout ce qu’il se passe dans la tête des deux amis à ce moment précis ! Un nouveau pressing géant avec des milliers de chaussures et de sacs à main de marques pour madame et une nouvelle villa avec piscine pour Monsieur ? On ne le saura jamais, car la joie fût de courte durée et tout ne se passa pas comme prévu pour la suite de cette histoire.

Jan doit se plier à la loi…

Il doit en effet, encore à ce jour, détester ce texte de loi qui stipule que, selon la justice de Floride, le gagnant qui remporte un gain à une machine à sous est tout simplement celui qui déclenche les rouleaux et non celui qui met la pièce. La justice américaine en Floride est en effet très claire et intransigeante sur sa législation. Pour elle, la personne qui appuie sur le bouton des machines à sous est irréversiblement et incontestablement le gagnant. Ce qui signifie que, même si l’argent introduit dans la machine à sous Double Top Dollar appartient à Jan Flato, le gain de $100 000 revient à Medvedeva Navarro, car c’est elle qui a déclenché la slot ! L’enjeu est tellement grand ici que le directeur du casino a judicieusement visionné les caméras de surveillance pour s’assurer de qui a vraiment appuyé sur le bouton au moment fatidique. Et les vidéos ne mentent pas, puisque celles-ci lui prouvent que c’est bien Navarro qui a appuyé sur le bouton pour activer les rouleaux. Vous imaginez bien qu’il y a cependant de quoi l’avoir mauvaise de la part de Jan, après une telle mésaventure que personne ne souhaiterait vivre à sa place. Suite à cela, Medvedeva Navarro est tout simplement repartie avec un chèque de $50 000, et avec le reste en espèce alors que Jan Flato n’avait que ses yeux pour pleurer.

Ne pas mélanger argent et amitié

C’est un dicton qui n’est pas désuet et qui prend tout son sens dans cette histoire. En effet, si Jan Flato assure que l’argent misé était bien le sien, Medvedeva Navarro quant à elle déclare qu’elle avait mis $400 dans cette même machine à sous. Perfidie ? Mensonges ? Il y a de grandes chances pour qu’on ne puisse jamais avoir le fin mot et qu’on ne sache jamais qui des deux a raison, mais on sait pertinemment et on peut assurément imaginer que ces deux-là ne sont pas près de rejouer ensemble au pied d’une machine à sous.

Tirez une leçon de cet article : jouez seul aux machines à sous !

Cette histoire met en avant les lois de chacun des pays vis-à-vis du jeu, ou des états au sein du même pays comme c’est le cas ici aux États unis où chaque état impose ses propres lois. Malheureusement pour Jan, les lois de la Floride stipulent bien que c’est en effet la personne qui a déclenché les rouleaux, qui est considérée comme étant le joueur et donc le potentiel gagnant. Donc en cas de gain, comme ce fût le cas pour cette affaire insolite de Jan Flato et de son ancienne amie Medvedeva Navarro, l’argent revient à cette dernière. On peut donc on conclure qu’il est donc préférable de jouer seul aux machines à sous, histoire d’éviter de vivre une telle mésaventure traumatisante, surtout lorsqu’on remporte des gains faramineux comme ce jackpot de $100 000 qui est passé sous le nez de pauvre gars ce soir-là. Une bien belle somme sur un seul spin !

L’alternative reste les jeux en ligne

En effet, si Jan avait plutôt joué aux machines à sous sur un casino en ligne, quel que soit la personne qui a déclenché les rouleaux de l’autre côté de l’écran, la loi de Floride n’aurait pas marché dans ce cas et il aurait réellement remporté son gain, même si sa petite amie avait lancé le spin sur le jeu… En jouant sur internet, il est en effet impossible de dire qui des joueurs est celui qui a déclenché les rouleaux et remporté le jackpot progressif qui peut parfois affiche au compteur plus de 7 millions d’euros de gain. Et vous, quelle serait votre réaction si vous étiez à la place de Jan Flato ?!

150% Premier dépôt jusqu'à £250

Claim Now!