L’Italie en 2eme position pour l’e-gaming européen

100% Premier dépôt jusqu'à 500€

Claim Now!

L’Italie en seconde position sur le marché de l’e-gaming européen

Ce début d’année 2017 marque une avancée sur le marché de l’e-gaming européen, et plus particulièrement du côté de l’Italie qui se voit dotée à présent d’une deuxième position sur le domaine du jeu. On le constate depuis quelques années déjà, l’Italie domine de plus en plus sur le marché des jeux en ligne européen, et c’est donc en termes de chiffres d’affaires que le classement a été réalisé en ce printemps 2017 ; alors qu’on enregistrait déjà une hausse de 25 % de joueurs en général et une hausse de 15 % sur le nombre de parieurs par rapport aux chiffres de 2015. Mais quels sont les enjeux réels qui se cachent derrière cette hausse florissante ? Et bien il n’en existe pas vraiment, si ce n’est que de donner encore plus de chances aux internautes de pouvoir s’amuser en ligne, de chez eux, et de tenter de toujours gagner plus d’argent avec les casinos en ligne !

Une croissance à deux chiffres cette année

Étant donné que vous devez certainement vous demander quel pays se place en tête dans ce classement, nous allons simplement vous déclarer que l’Italie se place juste après la Grande-Bretagne qui tient donc cette première place. Ces deux géants qui convertissent chaque jour de plus en plus de joueurs de casinos en ligne, devancent nos chers voisins français et espagnols et deviennent en quelques sortes de vraies mines d’or pour leurs gouvernements respectifs, qui tirent ici un profit considérable avec les taxes qui sont prélevées sur les jeux.

Un pays vraiment en bonne position sur le marché des jeux en ligne

Ce rapport qui se base évidement sur l’activité de 2016, démontre explicitement que l’Italie vient de clôturer une excellente année durant laquelle les Italiens ont joué pour 95 milliards d’euros… rien qu’aux machines à sous ! Cela la place donc en seconde position sur le marché des jeux en ligne derrière la Grande-Bretagne et lui permet de battre sa rivale de tous les instants, la France dans le classement. À cette occasion, il est intéressant de noter que ce marché italien pèserait 1 milliard de dollars selon les chiffres communiqués par l’Université Polytechnique de Mila. Ce qui le place en belle position, étant donné que ces pays ont été classés en fonction de leur chiffre d’affaires.

L’Italie devient un acteur majeur sur le marché de l’e-gaming européen

Il faut savoir cependant que, parmi les secteurs qui se sont le plus imposés dans le pays, le plus important reste encore à ce jour le pari sportif qui devance un peu les casinos en ligne qui ont, quant à eux, également connu une très forte croissance. Mais quel est le profil type du joueur italien ?!! Et bien les joueurs italiens sont en majorité plutôt jeunes avec un âge moyen gravitant autour de la vingtaine. On sait également que les joueurs qui se trouvent dans cette tranche d’âge possèdent généralement plus de 2 comptes en moyenne.

Concrètement, on recense donc 1,79 million de personnes qui ont effectué un pari en ligne au moins une fois au cours de l’année 2016. Cela est essentiellement dû au fait que le pari sportif sur mobile connaît un véritable succès auprès des joueurs de toutes générations et qu’il devance d’assez loin les chiffres pour les casinos mobiles qui ne sont pas en reste cependant et remportent également un franc succès croissant au fil des ans. Mais contrairement aux adeptes des casinos en ligne, la part des mobiles est cependant de 29 % contre 56 % pour les paris sportifs.

Un marché devenu extrêmement dynamique

Le résultat s’impose donc de lui-même. En effet, on peut constater que ces dernières années, l’Italie est donc finalement devenue un marché très dynamique. Et comme une bonne nouvelle arrive rarement seule, cette tendance va très certainement s’améliorer d’après les prévisions pour 2017. Ce n’est donc pas pour rien qu’on retrouve plusieurs opérateurs comme Nyx Gaming, annoncer timidement leur intention d’investir dans le secteur de ce pays qui compte 84 licences de jeux actuellement, sous la tutelle et l’autorité de la régulation des jeux qui ne compte pas s’arrêter à ce niveau et qui prévoit donc à cette occasion l’attribution de 120 nouvelles licences. Une diversité et un plein boum qui va forcément jouer en faveur de l’Italie, et qui porte donc aujourd’hui ses fruits même si à ce jour, ce ne sont encore que les exploitants et les joueurs qui ont pu bénéficier de ce dynamisme et de cet envol sur le marché…

L’État a eu sa part du gâteau

Évidemment, le gouvernement italien n’est pas en reste également dans le partage des revenus du jeu puisqu’en 2016, celui-ci a pu récolter 247 millions d’euros grâce aux incontournables taxes, signant ainsi une nouvelle hausse de revenus qui se chiffre à 20 % par rapport au chiffre de l’année 2015. Il se dit que les taxes sur les gains devraient cependant connaître prochainement une modification, plus particulièrement du côté des gains supérieurs à 500 €. On imagine très bien que les taxes devraient être de 10 %, alors que pour la loterie elles passeront certainement à 8 %….mais ce ne sont pour le moment que des bruits de couloirs…L’avenir nous le dira et vous pouvez compter sur Casinoenligne.ch pour vous en reparler le moment venu ! Notre portail informatif s’intéresse de très près aux pays voisins de la Suisse, et de leurs évolutions dans ce secteur qui nous tient tant à cœur !

Pour conclure, on peut assurément dire que l’Italie a encore de beaux jours devant elle sur le marché du jeu de casinos et de paris en ligne, et qu’elle devrait encore avoir ce rythme de croissance pour un sacré bon moment. Rien n’enraye l’enthousiasme des joueurs italiens qui profiteront donc prochainement de nouvelles plateformes de jeux de casinos en ligne et de sites internet de paris, tout cela dans un cadre légal, contrôlé, mais avant tout plaisant et fructueux.

150% Premier dépôt jusqu'à £250

Claim Now!