Recrudescence des arnaques dans les établissements de jeux

Jusqu'à 100 CHF gratuits + 100 % jusqu’à 777 CHF

Claim Now!

La Suisse propose de nombreux casinos en ligne parfaitement sécurisés. Mais il ne faut pas oublier que les établissements en durs sont également la cible de certains malfrats. La police des casinos alerte sur la recrudescence des arnaques dans les établissements de jeux, chez nos voisins français ; mais aussi chez nous, sur le territoire suisse.

Les policiers s’alarment

Nous apprenons cette semaine que les policiers du service central des Courses et Jeux, brigade plus communément appelée SCCJ, s’alarment de la recrudescence des vols perpétrés dans les casinos français, mais aussi suisses et européens. Ils informent en effet d’une recrudescence d’équipes de malfaiteurs très bien rompus aux arnaques ces derniers mois. Nous allons aujourd’hui vous en dire plus sur ce sujet épineux qui touche les casinos suisses.

Un phénomène devenu assez prégnant

Une source policière du SCCJ indiquera alors à l’AFP lundi, et au travers d’un communiqué, qu’il s’agit d’un phénomène qui est devenu assez prégnant. La police constate qu’il existe aujourd’hui une multiplication des équipes de malfaiteurs. Elle ajoutera un détail plutôt flagrant qui est que ce flux de criminel tourne essentiellement autour de la France, de la Suisse et partout ailleurs en Europe.

On apprend également que ces escrocs sont originaires de l’Est de l’Europe ou d’Amérique latine et qu’ils multiplient les vols et tricheries dans les casinos depuis ces derniers mois.

Un groupe très bien organisé

Le service, chargé notamment de la surveillance des établissements de jeux, est basé à Nanterre et a récemment démantelé un très gros réseau douteux, composé essentiellement de ressortissants dominicains.

Il nous explique que ces derniers ciblaient particulièrement la roulette anglaise, un jeu dans lequel il revient au joueur de déterminer lui-même la valeur du jeton de couleur qu’il va utiliser.

La technique de triche est plutôt bien rodée pour ce groupe qui, avec l’aide de complices, détournait l’attention du chef de table. Chose faite, ils subtilisaient alors quelques-uns de ces jetons, avant de les remettre en jeu avec une mise bien plus élevée, pouvant aller parfois jusqu’à 100 euros.

On sait que quatre suspects ont déjà été interpellés. Le dernier en date se trouvait en Espagne et a été attrapé le 12 novembre.

Soupçonnés d’avoir empoché quelque 300 000 euros frauduleusement, ils viennent d’être mis en examen et c’est au casino d’Enghien-les-Bains, chez nos voisins français et dans le département du Val-d’Oise, que ces malfaiteurs avaient tout simplement commencé à éveiller les soupçons.

Un second réseau

Mais ce n’est pas tout puisqu’un second réseau a été démantelé récemment. Celui-ci impliquait en fait des ressortissants géorgiens et ciblait plus la roulette anglaise électronique disponible chez certains de nos établissements de jeux suisses.

Autre technique cette fois, avec l’intervention d’une toute petite perceuse. Ces escrocs perçaient la coque de la machine où se trouvait la roulette. Il suffisait ensuite de stopper la boule à l’aide d’une tige pour se retrouver gagnant à tous les coups.

Un Géorgien, membre de cette équipe de fraudeurs avait écumé la France, le Luxembourg, mais aussi la Suisse ou encore l’Autriche, pour effectuer sa triche et son arnaque. Il a été arrêté en France le mois dernier, à Toulouse, le 21 novembre 2019.

A cette occasion, Jean-François Cot, qui est le secrétaire général des Syndicats des Casinos de France, explique qu’il y a effectivement quelques malfrats qui ont essayé de modifier le fonctionnement de roulette anglaise électrique. Ils ont sévi dans plusieurs casinos en France et en Suisse. Il tempérera cependant en ajoutant que ce sont ici des actions assez isolées qui ne peuvent pas être considérées comme des braquages.

Des Colombiens également sur surveillance

Le service des courses et jeux est actuellement sur la piste d’une équipe de Colombiens. Il dénonce en fait une arnaque reproduite de la Roumanie au Danemark, en passant par la France et notre territoire Suisse. Une technique de fraude à la fois basique et malicieuse qui ne pourrait pas exister sur un casino suisse en ligne par exemple.

Le groupe introduit un billet de 500 euros dans certaines machines à sous. Il se fait ensuite délivrer un ticket à code-barres, nécessaire pour le jeu, qu’il se fait le plus simplement du monde rembourser. L’arnaque est en route et consiste à répéter cette opération plusieurs fois, jusqu’à ce que la machine soit en fait bourrée de billets.

Il ne reste plus qu’au groupe de criminels de l’ouvrir au pied de biche pour empocher un butin allant de 10 000 à 30 000 euros par machine…

Il ne fait aucun doute que tous les établissements de jeux comme les casinos français ou suisses sont en état d’alerte en cette période de Noël très prisée par les malfaiteurs et que les dirigeants ont pris toutes les mesures pour surveiller efficacement la clientèle suspecte.

En alerte, les casinos restent vigilants et continuent chaque jour à faire plaisir aux joueurs suisses en leur faisant gagner des milliers d’euros, parfois des millions, en toute légalité cette fois…

Jusqu'à 100 CHF gratuits + 100 % jusqu’à 777 CHF

Claim Now!