Trump Taj Mahal devient Hard Rock Atlantic City

150% Premier dépôt jusqu'à £250

Claim Now!

Rachat du Trump Taj Mahal qui se transforme en Hard Rock Atlantic City

Info croustillante qui vient apporter un vent frais dans l’univers des Casinos terrestres et qui se veut être plus particulièrement positive et prometteuse d’un avenir plus serein pour ce casino au passé plutôt chaotique. En effet, le casino Trump Taj Mahal va devenir le Hard Rock Atlantic City dans quelques semaines, car l’établissement de jeux a été racheté il y à peu de temps de cela par la firme Hard Rock International. Cédé pour un montant avoisinant quand même les 300$ millions, ce casino lancé dans les années 90 par Donald Trump et en perdition depuis quelques années risque d’enfin devenir rentable. Une très bonne nouvelle pour les joueurs de tables et de machines à sous qui vont voir là un nouveau casino aux reins solides, leur proposer tout un tas de prestations intéressantes.

Un rachat par Hard Rock à Atlantic

Le grand groupe Hard Rock International possède de nombreux casinos dans le monde entier. Cependant, fort est de constater qu’il n’avait encore jamais investi à Atlantic City. Hard Rock, souhaitant se lancer après son retour en 2011 dans l’arène du jeu de casino, a été freiné dans sa lancée par la conjoncture économique plutôt défavorable du moment. Elle n’a cependant pas lâché l’affaire et à continuer à croire dans ce marché, avec notamment une annonce en 2013 de son ambition de vouloir développer une zone de jeux dans le New Jersey. Mais à ce moment, elle envisageait son projet hors d’Atlantic City.

Un vote défavorable de la population

C’est un référendum lancé en novembre 2016 qui a montré que la majorité de la population ne voulait pas de cette nouvelle zone de jeux, Atlantic City étant déjà en assez grande difficulté ces derniers temps. Hard Rock a donc décidé de tenter sa chance en rachetant le défunt Revel, ayant pour titre de casino le plus coûteux de l’histoire de la ville, et ayant la particularité de n’avoir jamais été rentable. Mais on peut dire que Hard Rock International est obstiné et confiant, car, malgré ces tentatives infructueuses et le fait qu’ils auraient pu penser à un signe du destin de vouloir leur prouver que l’investissement à Atlantic City n’était pas du plus profitable, ils se sont accrochés et on tentés d’abattre leur dernière carte à jouer. Et c’est ainsi que l’acharnement du groupe a payé puisqu’il a conclu un accord pour racheter le Trump Taj Mahal il y a quelques semaines de cela, pour une somme approchant les 300$ millions.

Les joueurs vont découvrir un tout nouvel établissement

Le casino ne va certainement pas rouvrir ses portes sans un aménagement complet, qui aura lieu avant l’ouverture et accueillera donc son public sous le nom de Hard Rock Atlantic City. Hard Rock International ne souhaite pas s’arrêter là, et compte également lancer dans la foulée, un casino de 900$ millions à Barcelone. Sans compter qu’il fait partie des casinotiers qui se sont déclarés prêts à investir 10$ milliards pour un projet au Japon, nouveau terrain de jeux des investisseurs étrangers et dont nous vous avons souvent parlé sur Casinoenligne.ch !

Ce que vous devez savoir sur le Trump Taj Mahal

Avant que celui-ci ne se transforme en Hard Rock Atlantic City, nous trouvons important de vous en dire un peu plus sur le ce complexe Trump Taj Mahal, situé sur le boardwalk d’Atlantic City, dans l’État du New Jersey. Il appartenait donc, jusqu’à ces dernières semaines, au groupe Trump Entertainment Resorts. Le bâtiment a été conçu par la prestigieuse agence d’architecture Friedmutter Group, Inc et son nom était composé du nom d’un joyau de l’architecture indienne, le Taj Mahal, et de l’actuel Président des Etats-Unis, Mr Donald Trump, lors de son statut d’homme d’affaires qui a concrétisé ce projet et l’a inauguré en 1990. A ce jour, avant les prochaines rénovations, le casino est composé de plusieurs bâtiments dont le Casino Hotel d’une hauteur de 131 mètres et d’un casino de 160 tables régulières et 520 tables de tournoi. Le complexe s’offre également le luxe de disposer d’un hôtel de 1 250 chambres, et d’un immeuble de bureaux, la Chairman Tower, d’une hauteur de 143 mètres qui fut inauguré en 2008.

Si le Hard Rock a misé gros sur ce le rachat de ce casino, c’est que celui-ci dispose quand même de la plus grande salle de poker d’Atlantic City, très convoitée par les grands noms du poker qui organisent des tournois gigantesques comme le United States Poker Championship, championnat américain de poker, qui s’y déroulait chaque année et qui risque de revoir le jour prochainement. Trump est un homme d’affaires qui voit toujours grand. C’est pour cette raison qu’il s’est assuré de voir, fin 2013, sa Chairman Tower dont la construction a coûté 250 millions de dollars, devenir le troisième plus haut immeuble de la ville.

Un casino qui était en perte de vitesse à l’époque

Donald Trump était donc à l’origine du lancement du Trump Taj Mahal, il n’y était en fait plus vraiment impliqué depuis 2009, l’ayant cédé à son ami milliardaire Carl Icahn qui lui avait racheté en 2015 pour tenter de le sauver de la faillite. Mais malgré ces millions, celui-ci n’a pas su redresser l’affaire avant de devoir le fermer l’année dernière, en 2016. Le pauvre homme d’affaires aurait même perdu quelque 300$ millions dans l’histoire pour tenter de le redresser et aurait été content de le revendre pour moitié moins…

Un passé rempli de dépôts de bilan

Le Casino met donc définitivement la clé sous la porte en 2016, après pas moins de quatre dépôts de bilan sur ses 26 ans d’activité. Le Trump Taj Mahal, ancien casino donc du président Donald Trump a fermé ses portes en octobre 2016, en raison de pertes massives, mais également à cause d’une très longue grève de salariés. Le financier américain Carl Icahn à la tête de l’établissement au moment des faits avait même déclaré dans un communiqué de presse que ce jour officiel de fermeture était un jour triste pour Atlanta City et que, malgré tous ses efforts, il n’avait pas été capable de sauver le Taj Mahal. Inauguré en grande pompe en 1990, le Trump Taj Mahal était entré en cessation de paiement à peine un an plus tard, date depuis laquelle il n’a cessé de connaître déboires et chute du chiffre d’affaires. Le casino ou sa maison mère ont déposé en tout quatre fois le bilan avec un dernier en septembre 2014, période à laquelle il avait alors été racheté par l’investisseur Carl Icahn. Celui-ci a conservé le nom de l’établissement, mais cela n’a pas empêché la situation financière de ce complexe de se dégrader.

Un avenir pour les joueurs d’Atlantic City

Les plus grands gagnants dans cette histoire restent donc les joueurs qui vont voir ici un casino ressurgir tel un phénix en résurrection, sous tutelle d’une firme qui prévoit beaucoup de surprises pour eux, et même si 2 100 personnes ont perdu leurs emplois avec la fermeture d’octobre 2016, il faut savoir que Hard Rock a promis que ce rachat allait créer 3 000 postes temporaires et permanents ! Un bien pour la ville, un bien pour les joueurs…un bien pour tous !

100% Premier dépôt jusqu'à 200€

Claim Now!