Le groupe Barrière en crise ?

150% Premier dépôt jusqu'à £250

Claim Now!

C’est une période difficile pour le groupe Barrière, puisque les difficultés s’accentuent au fil des mois. Après avoir annoncé de gros investissements, cette société pourrait bien faire machine arrière et se séparer de nombreux casinos.

Les 210 millions d’euros annoncés par le groupe Barrière ne seront donc pas investis dans les mois à venir, mais au contraire, la trésorerie est dans le rouge. Ce seraient 11 établissements qui seraient en grand danger et sur la sellette.

D’ailleurs, pour ces 11 établissements, le groupe Barrière aurait déjà reçu 11 offres de rachat. Ce sont 9 casinos terrestres qui sont concernés par cette grande lessive, Carnac, Briançon, Leucate, Perros Guirec, les Sables d’Olonne, Chamonix, Dax, Besançon et Jonzac.

Pour l’instant, le groupe Barrière est en train de réfléchir à ces offres, mais ce sont les salariés qui sont les plus inquiets. Seront-ils conservés ?

C’est une situation assez complexe pour le groupe Barrière qui a eu beaucoup de difficulté depuis l’ouverture du marché des jeux sur le web. De plus, la forte montée en puissance des casinos en ligne n’a pas arrangé les affaires de ces établissements.

L’image du groupe Barrière, c’est le luxe, donc cette société souhaite réduire son cheptel afin de proposer des établissements plus raccord avec son image. Certains casinos ne pouvaient plus suivre le rythme de l’évolution et du temps !

Les casinos restants seront donc axés sur le luxe comme les « gros » resorts, avec une salle de casino, une thalasso, un golf, des restaurants de luxe, un hôtel…

100% Premier dépôt jusqu'à 100€

Claim Now!