La valse des établissements de jeux !

Jusqu'à 100 CHF gratuits + 100 % jusqu’à 777 CHF

Claim Now!

Avec la concurrence des casinos en ligne, il n’est jamais évident de survivre pour les casinos en durs. Du coup, ces établissements de jeux font le yo-yo et cela peut souvent entraîner des fermetures.

D’ailleurs, c’est le cas pour le casino de la Trinité du Mer dans le Morbihan. Depuis son ouverture en 2003, les difficultés se sont accumulées pour cet établissement et aujourd’hui, la fermeture est une véritable solution pour sauver ce qui peut l’être.

Malgré un investissement de 5,5 millions d’euros en 2008, le casino en dur a creusé sa « tombe » et il ferme ses portes avec une perte de plus de 7 millions d’euros. La crise est une conséquence, mais il y a aussi la concurrence des casinos voisins et de la montée en puissance des plateformes virtuelles.

Si certains sont obligés de mettre la clé sous la porte, d’autres casinos tentent l’aventure comme celui de Vannes, qui devrait proposer 65 machines à sous. Le casino du parc du golfe va tenter l’aventure et d’entrée, les joueurs pourront s’exercer sur les roulettes, les tables de blackjack, la roulette anglaise…

Un autre casino va faire ses débuts sur ce marché, c’est l’établissement de jeux de Cransac dans l’Aveyron. Plus de 100 000 entrées sont attendues dans cet établissement de jeux !

Le marché des casinos est un secteur très mouvementé et qui demande de la patience et de la persévérance. Il y a beaucoup de hauts et de bas, mais il faut savoir faire face et avancer !

Jusqu'à 100 CHF gratuits + 100 % jusqu’à 777 CHF

Claim Now!