Histoires de roulette au casino qui ont marqué 2015

150% Premier dépôt jusqu'à £250

Claim Now!

Deux histoires de roulette au casino qui ont marqué la presse en 2015

Il n’y a pas que chez nos voisins Français que d’étranges histoires liées au monde du casino, se font échos dans la presse internationale. Nous avons aussi notre mot à dire à propos de quelques chroniques qui ont défrayé la presse belge ces dernières années. Aujourd’hui, nous revenons sur deux histoires qui se sont déroulées toutes les deux en 2015. Deux faits divers particulièrement passionnants et diamétralement opposés, puisqu’il s’agit d’une histoire criminelle et d’une histoire pleine d’espoir. Mais les deux histoires ont un point commun: la roulette! Nous allons en effet revenir sur une sombre affaire d’alliance ente un joueur et un responsable de salle qui ont escroqué le casino de Bruxelles en 2015…et sur une histoire, un peu plus légère et positive, sur fond de fabuleux destin d’ouvrier qui a remporté une Porsche à la roulette, au casino de Namur.

Un joueur et un responsable de salle escroquent un casino bruxellois de 350.000 euros
Nous sommes alors au début de l’année 2015 et la nouvelle passe en boucle dans les médias spécialisés belges: «un joueur et un responsable de salle escroquent un casino de 350.000 euros» L’histoire gravite autour d’un duo d’escrocs bien organisé, qui a réussi à voler 350.000€ à un casino bruxellois grâce à une technique bien préparée à la roulette, avant de se faire arrêter en février 2015.

Une affaire bien montée de triche à des tables de jeu de roulette
Le juge d’instruction bruxellois Gaudius a placé alors à ce moment, sous mandat d’arrêt en février, les deux hommes soupçonnés d’avoir escroqué un casino bruxellois de 350.000 euros. Un des deux suspects était en fait un client habitué des lieux et plutôt régulier de l’établissement, qui aurait gagné pas moins de 157.000 euros grâce à ce système frauduleux. Quant au deuxième suspect du moment, il s’agit d’un responsable de salle du casino victime du duo.

Et si nous parlions du système en lui-même ?
Alors, il faut bien avouer que le système était particulièrement bien pensé, car aussi simple qu’ingénieux. La procédure est simple et perfide. Le joueur escroc misait son argent à la roulette alors que le croupier avait déjà fait tourner la roulette. Usant d’un stratagème vicieux, il émettait des propos vraisemblablement inaudibles, si bien que le croupier ne comprenait pas sur quel chiffre il avait misé son argent. C’est au moment où la roulette s’arrêtait, que le responsable de salle complice intervenait, alors qu’il se trouvait à proximité de la table de jeu, pour confirmer et affirmer que le joueur avait misé sur le chiffre gagnant. Mais ce petit manège n’a pas échappé à un autre croupier qui, ayant repéré le jeu des deux escrocs, a prévenu très rapidement la direction qui s’est empressée de mettre fin à ce crime de table. Mais il faut savoir que l’escroquerie des deux hommes aurait quand même duré pendant trois ans, période à laquelle ils ont pu percevoir un sacré petit pécule sur le dos du casino bafoué et volé.

En effet, pendant ce long laps de temps, le joueur se rendait presque chaque semaine au casino pour lui subtiliser environ 157.000 euros avec un préjudice total évalué à 350.000 euros. On ne sait pas jusqu’à quand ce duo aurait pu s’amuser à ce petit jeu, mais il faut bien avouer que le Casino peut remercier le croupier qui les a prévenus début janvier 2015 de ce manège. Le joueur et le responsable de salle ont été interpellés le mois suivant, avant d’être déférés devant le juge d’instruction qui les a placés sous mandat d’arrêt. Notre seconde histoire, plus joyeuse et optimiste, concerne un gain fabuleux remporté par un joueur de roulette au casino de Namur, toujours en 2015.

Un ouvrier de 25 ans a gagné une Porsche à la roulette au casino de Namur
Merouane, un ouvrier de 25 ans, ne doit toujours pas en revenir quelques années après de ce moment fantastique qu’il a vécu en mars 2015. Ce soir-là, ce jeune homme à tout simplement remporté le grand prix, un Porsche Cayman d’une valeur de 60.000 euros, lors d’un concours organisé par le casino de Namur. Pour se faire, cet heureux joueur a, contre toute attente, sorti quatre fois le numéro 34 à la roulette. Le directeur du casino, Mr Karim Tekaya, déclarera même à ce sujet, avec stupéfaction que: «c’est un coup qui représente une chance sur 1,8 million». Le concours avait commencé le 1er octobre 2014 et le gagnant devait alors obtenir six fois d’affilée le même chiffre à la roulette, soit une chance sur deux milliards. Le challenge étant un peu trop ambitieux, la direction avait ensuite réévalué à la baisse les conditions et fixé donc, depuis le mois de janvier, que le même numéro devait se répéter quatre fois pour remporter le gros lot. Et c’est ici qu’arrive notre ami Merouane!

Une petite mise qui a rapporté gros!
Aussi incroyable que cela puisse paraître, notre cher gagnant, qui n’est absolument pas un joueur assidu, s’est laissé guider par la chance en misant seulement deux euros à la roulette, après que son horoscope à la radio lui a prédit “beaucoup d’argent” pour la semaine! Quand on connait la suite des événements, on se dit qu’on devrait un peu plus souvent écouter son horoscope! Karim Tekaya, le Directeur du casino ne s’attendait pas vraiment à ce que le gros lot soit remporté si rapidement. Il déclarera même à ce moment dans la presse: «Nous voulions montrer qu’il n’y a pas qu’à l’Euromillions qu’on peut gagner gros! Mais là c’est une histoire incroyable. Par hasard, l’animateur qui a lu son horoscope à la radio était présent lorsqu’il a gagné et a filmé la scène. J’avoue que la Porsche n’était pas censée être gagnée si tôt!» Le gagnant a reçu alors les clés le lendemain à 17h00 précise au casino. Cet événement a marqué un fait historique dans l’histoire des gains chez nous puisque c’est la première fois en Belgique qu’une Porsche est gagnée dans un casino.

100% Premier dépôt jusqu'à 100€

Claim Now!