Comment serait un futur casino japonais

150% Premier dépôt jusqu'à £250

Claim Now!

Les différences entre un futur casino japonais et les autres en Asie

Nous y reviendrons bien plus largement en seconde partie de cet article, mais la loi autorisant les casinos resorts au Japon promulguée fin 2016 est en ce moment même en train d’être travaillée. Elle est destinée à permettre un lancement de marché optimal sur toute l’Asie qui reste à ce jour un des continents où les plus gros joueurs semblent cohabiter. À cette occasion, on peut facilement constater que et des lieux comme Singapour, Macau ou les Philippines remportent un franc succès auprès des joueurs de casinos et que ce n’est pas près de changer…sauf peut-être si le Japon débarque dans la danse… Mais après des années d’hésitation et surtout de délibérations, il se trouve que le Japon a franchi un cap important depuis l’année dernière dans sa course à la légalisation des casinos terrestres. Fin 2016, le gouvernement, alors principalement sous l’impulsion de son Premier ministre Shinzo Abe, a fait passer le texte au Parlement. À moins d’une surprise majeure, les casinos terrestres seront légalisés dans les mois à venir et bien avant la fin de notre année 2017.

Le Japon est en retard

En effet, il est l’un des derniers bastions asiatiques qui ne propose pas encore de complexes ou de structures de jeux de casinos géants pour satisfaire ses résidents ou encore également ses touristes alors que ce marché est pourtant si énorme et particulièrement prometteur. Il pourrait très bien devenir l’un des plus dynamiques au monde et potentiellement surpasser Macau, qui reste encore à ce jour le leader en la matière sur toute l’Asie. Il devient donc intéressant d’essayer de comprendre en quoi les casinos terrestres qui ouvriraient au Japon seraient différents des autres casinos asiatiques déjà existants…Casinoenligne.ch a mené l’enquête et vous dit tout à ce sujet.

Machines à sous ou le pachinko pour le Japon ?

On peut constater dernièrement que les plus gros opérateurs mondiaux sont sur le pied de guerre depuis que le Japon s’est intéressé minutieusement et officiellement aux casinos resorts et au projet de les implanter sur le continent. Pas une seule de ces firmes ne s’est refusée ces derniers mois de poser un édifice du genre sur le sol du pays du soleil levant. Et cela est encore plus surprenant lorsqu’on sait que ce genre de projet est chiffré en général autour des 10$ milliards. Tous sont prêts à investir et pour cause…Ils savent tous que les Japonais sont de très gros joueurs, même si les casinos ne sont pas encore présents sur place.

On retrouve le pachinko parmi les jeux locaux les plus populaires et rassemblant quand même des millions de joueurs. Mais on sait également que les Japonais ont dépensé 203$ milliards en jeux d’argent en 2015 sur ce jeu et sur différents autres types comme les courses ou encore les loteries. Cependant, nous savons que le pachinko qui est assez proche d’une machine à sous dans sa façon de fonctionner est une réelle institution que le Japon pourrait très bien exporter à l’étranger pour conquérir le cœur de nouveaux joueurs de tous horizons.

Des Asiatiques adeptes des tables de jeux

On peut effectivement constater que les Asiatiques se tournent bien plus vers les jeux de table que vers les traditionnelles machines à sous et c’est ici la raison pour laquelle des villes comme Macau et Singapour, considérées comme les places fortes du jeu, misent énormément sur les revenus générés par les tables de jeux dans les salles de leurs casinos. En ce qui concerne les autres jeux à forts succès ? On retrouve quand même le blackjack et la roulette qui sont malgré tout très populaires sur le secteur, bien que le baccarat reste toujours à ce jour le plus apprécié des jeux à leurs yeux.

Pour la petite anecdote à ce sujet, il est amusant de savoir par exemple que le baccarat est un jeu si apprécié des Asiatiques, que la ville de Vegas a pu augmenter significativement ses performances dans le passé grâce aux nombreuses visites des touristes asiatiques qui se déplacent toujours en masse dans la ville. Les casinos sur place savent pertinemment que rien n’a changé à ce jour et qu’ils généreront toujours plus d’argent tant qu’ils mettront à dispositions de ces touristes des tables de baccarat qui seront forcément prises d’assaut.

Et la machine à sous dans tout ça ?

Il faudra forcément qu’elle fasse sa place dans les casinos qui seront implantés sur tout le territoire Japonais. Mais ce ne sera pas facile, car il est fort probable que la différence justement entre les autres casinos asiatiques et ceux du Japon réside principalement dans le fait que ces derniers ont bien l’intention de miser bien plus sur les tables de jeux que sur les slots !

Cela se résume par le fait qu’il y aura très certainement, et naturellement, de nombreux jeux de table et des tables de baccarat à profusion. Mais comme ce serait une erreur de se cantonner qu’à ce secteur du jeu de casino, il est fort probable que les casinotiers japonais s’orientent et s’intéressent davantage aux les machines à sous, voir même beaucoup plus que dans les autres pays asiatiques. Après tout, de nombreux constructeurs de slots comme Sega ou Konami ont déjà leur siège dans le pays et pourrait donc accentuer ce constat que les Japonais pourraient bien apprécier ces machines à sous. Sans compter que la similarité des slots avec le pachinko peut réellement laisser entrevoir cette probabilité…

De nombreux opérateurs lucides, sur les starting-blocks, ont conscience que le marché doit être abordé de façon très spéciale et qu’ils doivent montrer une volonté de créer un établissement spécial et vraiment original. À cette occasion, on retrouve par exemple le Las Vegas Sands qui insiste bien sur le fait que le casino resorts qu’il lancerait au Japon en cas de validation du projet, sera 100% novateur et un complexe vraiment à part de ce qu’il se fait à présent.

100% Premier dépôt jusqu'à 500€

Claim Now!