Bientôt un premier casino en Chypre

150% Premier dépôt jusqu'à 300€

Claim Now!

Jeudi 18 mai est une date qui va rester dans les annales de Chypre puisque la petite île de la Méditerranée ouvre une nouvelle page de son histoire avec l’attribution de la licence sur la construction et l’exploitation du consortium Melco Hard Rock. On voit donc ici le premier casino de Chypre naître officiellement !

Un travail de longue haleine pour s’imposer

Il faut remonter quand même à 2014 pour que le projet de voir le tout premier casino à Chypre aboutisse, et en 2015 pour qu’une autorisation soit donnée d’exploiter ce genre d’établissement sur le sol. Il ne faut pas oublier que la République de Chypre est actuellement membre de la zone euro et que depuis 1974, l’île se divise en deux. On retrouve donc la partie nord et la partie sud sachant que dans la première, qu’on appelle également la République turque de Chypre, les casinos sont déjà très nombreux. En ce qui concerne la partie sud, on se retrouve avec une zone qui était plus difficile à convaincre, surtout à cause de la grande influence exercée par l’Église Orthodoxe. Pendant des décennies, des tentatives de légalisation se sont toujours heurtées à plusieurs obstacles, retardant par exemple encore à ce jour le processus de ce projet de casino. Mais le gouvernement est plus que jamais déterminé à prendre soin de son économie après les 4 ans terribles de cette crise qu’il a vécu de plein fouet !

Tout a commencé il y a moins d’un an

C’est précisément en octobre 2016 que le groupe Melco-Hard Rock qui se compose de la fusion de la société américaine Hard Rock et le Melco de Macao, a commencé à vouloir concrétiser son envie de s’étendre sur le marché du jeu. Dans cadre d’un appel à candidatures, le groupe s’était retrouvé tout simplement le seul à avoir déposé une demande de permis pour l’exploitation d’un casino à Chypre. Grand bien lui en a pris puisque jeudi dernier, il a enfin obtenu sa licence auprès du gouvernement chypriote, 7 mois après le dépôt de son dossier de candidature. Il est important de relever à cette occasion que la part de la participation du Melco et Hard Rock s’élève à 35,27 % contre 29,26 % pour un partenaire local dans ce projet commun de Hard Rock et Melco qui consiste à construire un immense casino géant, bien placé au sud de l’île dans la cité de Limassol. Il sera donc implanté dans un endroit stratégique puisqu’il s’agit d’une ville côtière qui voit un tourisme qui s’y développe toujours plus chaque année.

De très nombreux avantages

Outre l’avantage proposé aux joueurs de pouvoir enfin s’adonner à leurs jeux de casino favoris sur place, l’implantation de ce grand casino permettra également la création de plusieurs emplois dans cette ville du sud, destinés en priorité aux locaux et ce, pendant une exploitation de la direction durant 30 ans grâce à la licence délivrée. Mais le plus gros avantage pour la firme qui va construire et exploiter le complexe réside dans les faits qu’elle dispose de l’exclusivité, lui permettant ainsi de monopoliser le marché des casinos terrestres durant une quinzaine d’années, étant donné qu’aucune licence de casino ne sera délivrée pendant cette période. Le casino est donc, de ce fait, assuré de ne pas voir d’autres concurrents avant 2033, car leurs demandes de licences seront tout naturellement refusées pendant cette période de 15 ans. On imagine très bien que cet avantage est primordial pour permettre au Melco et Hard Rock de largement développer ses activités et se préparer à garder son statut de leader sur le terrain.

Un gouvernement qui y gagne également

Il n’y aura pas que le casino et les joueurs qui sortiront gagnant de cette bonne nouvelle et ouverture. Les joueurs vont enfin pouvoir laisser libre cours à leurs envies de jouer aux machines à sous et aux jeux de tables, alors que le casino va pouvoir s’assurer des recettes qui semblent à ce jour très prometteuses. À l’occasion des jeux, il est intéressant de rappeler que ce nouvel établissement devrait proposer environ 1 000 machines à sous et 100 tables !

Mais le troisième gagnant dans l’histoire reste l’État. En effet, la mise en place de ce casino géant permettra à l’État, qui ne fut ouvert aux jeux d’argent que depuis peu, d’empocher environ 100 millions d’euros par an. Ce même gouvernement espère donc une ouverture prochaine, si possible courant 2018 et se félicite de voir le projet de construction de ce premier casino de Chypre qui est disposé à générer environ 2 500 emplois. Cette date d’ouverture officielle n’est cependant pas encore connue et rien n’est donc encore sûr pour le moment. En effet, cette annonce de 2018 semble impossible vu le délai plutôt trop court.

On comprend donc facilement que l’État se réjouisse donc d’avoir mené à bout l’attribution de cette licence, car tout le monde connaît la situation de son économie qui a un grand besoin de coup de pouce. Et il est certain que le secteur fructueux du jeu reste ici la voie la plus rapide pour lui permettre de remettre à flot ses caisses suite à une crise sans précédent ces dernières années et après laquelle elle a eue du mal à se relever.

Outre la localité de Limassol, d’autres villes pourront aussi profiter ensuite des filiales pour ce projet de création d’un complexe gigantesque et important aux yeux du ministre du Commerce, George Lakkotrypis, qui a annoncé cette bonne nouvelle en personne dans la presse en affirmant que c’est le gouvernement qui a réalisé la ratification de cette licence. À cette occasion, le Ministre a également ajouté qu’il s’agissait donc ici d’un projet colossal destiné à augmenter les revenus encaissés grâce au tourisme, mais aussi une occasion à saisir pour créer beaucoup d’emplois dans la région. Le groupe Hard Rock continue vraiment sa croissance au niveau international après l’ouverture prochainement d’un Hard Rock Casino à Ottawa !

10 Spins gratuits et jusqu'à 250€

Claim Now!